Friendship

Vie de guilde

octobre 5, 2010

Le Berceau d’Alma

Zone n°2 de Frigost qui n’est plus si frigorifique que ça, la proximité du Mont Torrido ayant permis la fonte des glaces. L’agitation des vents et de la mer entre les champs bontariens et l’île est maintenant quasi permanente et a, à l’époque, causé la tourmente de nombreux marins.


Cette zone n°2 laisse donc respirer un esprit lugubre où règnent les restes de pirates et autres dépouilles de bateaux tel un cimetière. Et dans une de ces épaves nommée l’épave du Grolandais violent loge un certain Ben le Ripat qui nous intéresse tout particulièrement. Nous sommes donc allés lui rendre visite.

Durant le donjon qui s’est déroulé le Dimanche 3 Octobre, il n’y eut aucune difficulté majeure. Tous les monstres sont assez simples, ça frappe en ligne ou à peu de porté et autrement c’est au corps à corps.

On s’est pas mal amusé avec les Fantomat, mais malgré les conditions on a du se tenir à carreau vu qu’ils avaient décidé de jouer à la Paytank. En effet, quand l’effet du sort est déclenché,  tous les ennemis alignés avec le Fantomat se voient repoussés et ôté de 30PM. Bref après  quelques étourderies volontaires, on arrive à mettre certains personnages à -200PM.

Nous voici donc devant le fameux Ben. La technique avait été expliquée auparavant donc cela n’a pas posé de gros soucis malgré un scarabée capricieux.
Notre équipe ne comportant pas de Cra, nous n’avons pas pu cloué Ben au sol. Du coup, on a compensé en donnant des Points de Mouvement au scarabée.
Le fait que l’on ne puisse ni porter, ni pousser, ni coopérer ou encore détourer le scarabée a été compliqué; seul le Ben reste un minimum déplaçable car on peut le pousser.
Bref, après moult manipulations, Ben est vulnérable et il ne restait plus qu’a lui descendre ses 11 000 points de vie.

Remerciement à Shagia et Fureura qui m’ont accompagné durant tout le donjon.

Ecrit par Alkente

  1. Tu as réussi à supporter les 2 tout un donjon !! Je dis bravo car les mettre ensemble, c’est la catastrophe assurée

    Comment by Dokho — octobre 11, 2010 @ 5:30
  2. [...] numéro 4 de Frigost, les Larmes d’Ouronigride, en triomphant de Ben le Ripate comme vous le narrait Alkente. Hier après-midi, nous sommes entrés dans l’Hypogée de l’Obsidiantre avec pour seule [...]

    Ping by L’Hypogée de l’Obsidiantre « Friendship — octobre 17, 2010 @ 5:30

Laisser un commentaire

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL